Aller au contenu principal

Une réalisation du CDEACF

CDEACF

La capacité de raisonnement est la capacité d'identifier et d'analyser un problème, de choisir une solution et d'en évaluer l'impact. Cela implique de savoir prendre des décisions, planifier, organiser, comparer des informations. C'est, par exemple, préparer un voyage, comparer des points de vue, gérer un conflit de groupe, comprendre et analyser un changement.

Comment définit-on la compétence en capacité de raisonnement?

La compétence en capacité de raisonnement est la capacité à trouver et évaluer des renseignements ainsi que la capacité à identifier et analyser un problème, choisir une solution et évaluer l'impact de celle-ci. Elle consiste en :

  • Résoudre des problèmes;
  • Prendre des décisions éclairées;
  • User (faire preuve?) de pensée critique;
  • Organiser et planifier son travail;
  • Utiliser sa mémoire dans un but spécifique;
  • Rechercher des renseignements.

Comment se développe cette compétence?

La compétence en capacité de raisonnement est une compétence complexe dont le développement s'entrelace à celui d'autres compétences. Le développement d’une compétence ou d’une sous-compétence se produit non seulement en contextes de formation structurée, mais aussi et nécessairement dans des situations réelles de la vie de la personne – dans la famille, au travail et dans la communauté.

La compétence en capacité de raisonnement et ses sous-compétences sont développées, construites ou acquises dans divers contextes. Elles sont acquises ou construites par la personne, dans l’action et dans des contextes particuliers qui sont significatifs pour la personne.

Certains aspects sont acquis traditionnellement en formation, d’autres in situ dans la vie quotidienne. La capacité de raisonnement, comme il en va pour toute compétence, comprend des aspects cognitifs (savoir), pratiques (savoir-faire), et affectifs ou relatifs à des qualités personnelles (savoir-être).

Comment peut-on mesurer l’atteinte de cette compétence?

Tout comme la capacité de raisonnement est acquise, développée ou construite dans divers contextes, tel que discuté dans la section précédente, elle est aussi évaluée dans des contextes multiples.

Évaluation du volet résolution de problème, selon le niveau de complexité

La résolution de problème dans la vie quotidienne est pertinente dans le domaine de l’apprentissage et l’évaluation des compétences essentielles chez les adultes peu scolarisés, car la vie représente leur lieu privilégié d’apprentissage.

L’information ci-après est extraite du Guide d’interprétation des CE (RHDCC).

L'échelle de complexité comporte quatre niveaux et est basée sur les quatre dimensions suivantes :

  • la complexité du problème;
  • la complexité de la tâche consistant à déterminer le problème;
  • la complexité de la tâche consistant à déterminer les mesures à prendre en guise
  • de solution;
  • la complexité de la tâche consistant à évaluer la solution.

Chaque niveau de l'échelle d'évaluation appliquée à la résolution de problèmes est défini par rapport à toutes ces dimensions.

(à mettre en pop up : Tableau 1 : Échelle d'évaluation de la complexité de la résolution de problèmes.)



Évaluation du volet prise de décision, selon le niveau de complexité

L’information de cette section est extraite du Guide d’interprétation des CE (RHDCC).

L'échelle applicable à la prise de décisions comporte quatre niveaux et est basée sur six dimensions:

  • la conséquence des erreurs;
  • la réversibilité de la décision;
  • le caractère adéquat de l'information disponible;
  • l'existence d'une procédure préétablie ou une hiérarchie décisionnelle;
  • la pertinence des décisions antérieures semblables avec lesquelles faire la comparaison;
  • le jugement dont il faut faire preuve pour prendre une décision appropriée.

Chaque niveau de l'échelle de la prise de décisions est défini par rapport à toutes ces dimensions.

(à mettre en pop up : Tableau 2 : Échelle d'évaluation de la capacité de la prise de décisions)



Evaluation du volet pensée critique – en cours de développement

Cette composante est en cours de développement par RHDCC.



Évaluation du volet Planification et organisation du travail, selon le niveau de complexité

L’information de cette section est extraite du Guide d’interprétation des CE (RHDCC).

L'évaluation des tâches de planification et d'organisation est présentée selon une échelle

de complexité à quatre niveaux.



L'échelle applicable à la planification et à l'organisation du travail est basée sur sept

dimensions :

  • la variété des tâches au travail;
  • l'ordre d'exécution des tâches est soit indiqué au travailleur soit déterminé par celui-ci;
  • les priorités sont soit indiquées au travailleur soit déterminés par celui-ci;
  • la perturbation du plan de travail de la journée;
  • l'intégration du plan de travail du travailleur avec celui des autres travailleurs;
  • le nombre de sources de tâches;
  • l'impact de l'ordre d'exécution des tâches, tel qu'établi par le travailleur, sur l'efficacité d'ensemble.

Chaque niveau de l'échelle de complexité de la planification et de l'organisation du travail est défini par rapport à toutes ces dimensions.

(à mettre en pop up : Tableau 3 : Échelle d'évaluation de la complexité de la planification et de )l'organisation du travail)



Évaluation du volet utilisation particulière de la mémoire

L’information de cette section est extraite du Guide d’interprétation des CE (RHDCC).

Le guide ne propose pas de niveaux de complexité dans l’utilisation de la mémoire.

Le guide de RHDCC propose des tâches d’utilisation de la mémoire au travail, sous forme de trois types de mémoire.

  1. Le type de mémorisation intentionnelle de procédures, de codes, de numéros de pièces, etc., ou la mémorisation par la répétition.
  2. Le type de se rappeler les renseignements pour une courte période, par exemple, quelques minutes ou quelques heures.
  3. Et le type 3 de mémorisation s’effectuant sur une seule exposition, lors d’événements particuliers.

Évaluation du volet recherche de renseignements, selon les niveaux de complexité

L’information de cette section est extraite du Guide d’interprétation des CE (RHDCC).



L'échelle d'évaluation de la recherche de renseignements comporte quatre niveaux et est basée sur deux dimensions :

  • la complexité de la tâche consistant à localiser les renseignements voulus;
  • la complexité de la tâche consistant à extraire et à traiter les renseignements.

Chaque niveau de l'échelle appliqué à la recherche de renseignements est défini par rapport à ces deux dimensions.

(Tableau à venir...)

Mais où est la trousse CARS?

Monsieur Garon téléphone à la bibliothèque pour réserver la trousse CARS, un document multi-support qui semble très pertinent pour l’autoformation de ses mécaniciens. Après une vérification rapide, la technicienne, Maria D. L’Espérance, lui répond que la trousse est déjà empruntée mais qu’elle sera de retour dès le lendemain. Monsieur Garon se présente donc à la bibliothèque le lendemain mais oh malheur, la trousse CARS a mystérieusement disparu. Pouvez-vous aider la technicienne à la retrouver?



À travers ce petit parcours simple, vous pourrez répondre à quelques questions faisant appel à votre capacité de raisonnement.

Résultats obtenus: 53
Résultats obtenus: 33