Aller au contenu principal

Une réalisation du CDEACF

CDEACF

 

Savoir communiquer, c'est être capable d'écouter, d'organiser sa pensée, d'exprimer oralement des idées et d'échanger avec les autres. C'est pouvoir discuter d'un sujet d'actualité, savoir se présenter, raconter une histoire, son histoire ; c'est encore savoir décrire un problème ou un événement.  

Comment définit-on la compétence à la communication orale?

La compétence en communication orale est la capacité à utiliser la parole pour exprimer ou échanger des idées ou des informations en milieu de travail ou dans la vie de tous les jours. Elle consiste en :

  • exprimer clairement un message;
  • adapter le message et le médium utilisé à l'auditoire et au contexte;
  • porter attention aux signaux oraux et au langage corporel du ou des interlocuteurs et interpréter ces signaux en tenant compte du contexte.

La compétence en communication orale est la base de relation à long terme. Elle permet également d’exprimer le fruit de notre savoir. Comment la développer? Par la remise en question et l’observation de chacun. Pour obtenir de l’information sur la maîtrise du cycle de la communication orale et sur le niveau académique de l’apprenant, il importe d’observer les structures de langage utilisées. L’encadrant devra aussi valider si la personne a besoin de l’aspect communicatif pour le service à la clientèle ou pour développer des habiletés relationnelles. C’est grâce à ces observations que l’on peut amener les personnes ayant de grandes difficultés à s’exprimer à un niveau fonctionnel pour des conversations complexes et des échanges entre individus. Dans le but de développer au mieux cette compétence, l’apprenant devra surmonter des obstacles, par exemple la gêne de s’exprimer en public. Pour ce faire, il est essentiel de recadrer la communication et de contrer la peur de l’échec en faisant vivre des réussites à l’apprenant à qui l’on donnera la parole devant un groupe témoin. Cela aura pour effet de valoriser la personne et d’ainsi faciliter les phases d’apprentissage de la compétence.

Comment peut-on mesurer l’atteinte de cette compétence?

L'atteinte de cette compétence peut par exemple être mesurée à l'aide du cadre du curriculum du CLAO. Le groupe de tâches « Interagir avec les autres », tiré du cadre du curriculum du CLAO, est divisé en trois indicateurs de niveau, qui sont les suivants :

Niveau 1 : Participer à de brèves interactions pour échanger de l’information avec une seule autre personne.

Niveau 2 : Amorcer et entretenir des interactions avec une autre personne ou plus pour expliquer ou échanger de l’information et des opinions ou en discuter.

Niveau 3 : Amorcer et entretenir des interactions plus longues avec une autre personne ou plus sur divers sujets

Bon anniversaire grand-maman!

Dans une entreprise où il y a un contact direct et régulier avec la clientèle, la qualité de la communication orale est assurément une compétence essentielle à développer et entretenir. En effet, et dans certaines situations problématiques, les clients peuvent parfois se montrer impatients, voir même agressifs. Il faut donc garder son sang froid et réagir en conséquence.

Ce parcours thématique présente une employée de la boulangerie « Du pain sur la planche » au prise avec un client mécontent suite à une erreur de livraison. Voyez comment, avec un peu de patience, elle réussira à identifier la source de cette erreur et régler le problème à la faveur du client.

 À travers ce petit parcours simple, vous pourrez répondre à quelques questions faisant appel à vos compétences en à la communication orale