Aller au contenu principal

Une réalisation du CDEACF

CDEACF

Savoir lire, c'est être capable de décoder et de comprendre des textes variés : des lettres, des livres, des recettes de cuisine, des dépliants, des procédures de travail, des modes d'emploi, des normes de sécurité, etc. Savoir lire c'est être capable de comprendre et d’interpréter l'information contenue dans des textes courts ou longs, des tableaux, des horaires, sur tous les supports.

Comment définit-on la compétence en lecture?

La compétence en lecture est la capacité à différencier, comprendre et interpréter divers types d'information et de documents. Elle consiste en :

  • localiser, comprendre et interpréter des informations écrites en textes suivis ou schématiques;
  • apprendre à partir d'un texte en en déterminant le message et les idées principales;
  • identifier les détails, les caractéristiques et les faits pertinents à l'intérieur d'un texte;
  • trouver la signification de vocabulaire technique ou inconnu;
  • juger du propos et du style du texte.

Comment peut-on développer et améliorer cette compétence?

La compétence en lecture se développe à l'aide de situations d'apprentissage. La situation d’apprentissage possède un caractère d’authenticité puisqu’elle découle d’une situation de vie réelle de l’adulte. Elle implique des activités d’apprentissage et peut aussi comporter des activités d’évaluation prévues pour soutenir le cheminement de l’adulte ou de l’employé.

Dans un contexte d’apprentissage à l’éducation ou la formation des adultes, les connaissances nécessaires en lecture incluent une connaissance de l’alphabet, la correspondance des phonèmes et des graphèmes, ainsi que la reconnaissance visuelle de mots de vocabulaire courant. Tout au long de son apprentissage, l’adulte est en mesure de lire des mots et de décoder leur sens.

Dans un contexte de formation de base en entreprise, l’adulte est amené à développer sa compétence en utilisant du matériel concret et à se former dans un univers familier. Le contenu d’apprentissage et les exercices s’inspirent de situations réelles que peut rencontrer l’adulte dans son environnement de travail ou de la vie quotidienne.

Dans le contexte de l’apprentissage en groupes d’alphabétisation populaires et communautaire, l’apprentissage de la lecture et de l'écriture est le moyen privilégié pour favoriser l’expression sociale et la prise de pouvoir sur son environnement.

Comment peut-on mesurer l’atteinte de cette compétence?

L’évaluation a lieu à tous les moments du processus de formation de l'adulte, soit à l'entrée en formation (dans une perspective de diagnostic ou de reconnaissance des acquis en formation continue), pendant les apprentissages, tout au long de la formation et à la fin des apprentissages, en vue d’une sanction d’études ou de l’affectation à de nouvelles tâches en milieu de travail. Les compétences à développer au cours de la formation sont définies en fonction d'attentes à satisfaire au terme du processus d’apprentissage.

L’évaluation des acquis en lecture permet de situer à quel niveau de l’échelle de complexité un adulte se positionne. Les cinq niveaux de l’échelle de complexité des tâches de lecture du BACE s’apparentent à ceux de l’Enquête internationale sur l’alphabétisation des adultes (EIAA). Pour ce projet, nous considérons le niveau 3 comme étant le seuil minimal à atteindre pour s’engager ensuite efficacement dans un processus d’apprentissage tout au long de la vie. Voici ces trois niveaux :

Niveau 1 :

  • Lire des textes relativement courts pour y repérer un seul élément d'information.
  • Suivre des directives écrites simples.

Niveau 2 :

  • Lire des textes plus complexes pour y repérer un seul élément d'information ou lire des textes simples pour y repérer plusieurs éléments d'information.
  • En tirer des conclusions élémentaires.

Niveau 3 :

  • Choisir et intégrer l'information provenant de divers textes ou de diverses parties d'un même texte.
  • Distinguer l'information utile de l'information non pertinente.

Par ailleurs, le cadre du curriculum du CLAO  adopte un système qui organise et définit l’apprentissage en fonction de six grandes compétences et de groupes de tâches. Le cadre du curriculum du CLAO utilise trois niveaux pour décrire l’amélioration de la capacité des personnes apprenantes à accomplir des tâches. Ces trois niveaux sont fondés sur les mêmes facteurs qui déterminent la complexité aux niveaux 1, 2 et 3 des compétences essentielles. Voici les trois niveaux du CLAO :



Aperçu des indicateurs du CLAO : Lire des textes continus

Niveau 1 : Lire des textes brefs pour repérer des renseignements précis

Niveau 2 : Lire des textes pour repérer des idées et des éléments d’information et établir des liens entre eux

Niveau 3 : Lire de longs textes pour établir des liens entre des idées et des éléments d’information, les évaluer et les intégrer

This content comes from a hidden element on this page.

The inline option preserves bound JavaScript events and changes, and it puts the content back where it came from when it is closed.

Click me, it will be preserved!

If you try to open a new ColorBox while it is already open, it will update itself with the new content.

Updating Content Example:

Click here to load new content

Un bail est un contrat...

Ninon Ouimet se rend à la bibliothèque pour devenir membre et profiter des services offerts dont l’usage gratuit d’un ordinateur. Elle en profite également pour compléter son CV, ce qui lui permettra de postuler pour un nouvel emploi à la boulangerie Du pain sur la planche.

Elle donne ensuite rendez-vous à son copain Otto Mathicks : ils doivent rechercher un nouveau logement et signer ensemble un nouveau bail. Mais chemin faisant, Ninon et Otto apprendront à leur dépend qu’un bail est un contrat et qu’ils ne peuvent y mettre fin à leur guise. Ils devront donc trouver une solution à ce problème s’ils ne veulent pas que leur beau projet parte en fumée.

À travers ce petit parcours simple, vous pourrez répondre à quelques questions faisant appel à vos compétences en lecture et rédaction.

Résultats obtenus: 18